Rénovation énergétique et amiante, comment faire ?


SOURCE : Cet article a été publié sur le site DEMOLDIAG


 

Rénovation énergétique et amiante, comment faire ?


Rénovation énergétique et amiante, comment faire ?

Lors de la rénovation énergétique d’un bâtiment la probabilité d’être confronté à des matériaux ou produits contenant de l’amiante est très fréquente pour les immeubles construits avant 1997 ! Que ce soit dans des maisons individuelles, des immeubles collectifs d’habitation, des locaux commerciaux ou abritant des activités industrielles, l’amiante dans les bâtiments se retrouve dans différents composants de la construction.

C’est pourquoi, il faut prendre des précautions pour éviter d’être exposé à l’amiante. En application de la réglementation issue du code du travail il est obligatoire de faire réaliser un repérage amiante avant travaux (RAT) dans les immeubles bâtis achevés avant 1997.

Que faire lorsque l’on découvre de l’amiante ?

Lorsque le repérage amiante avant travaux met en évidence la présence d’amiante dans un matériau ou produit, il est impératif d’en tenir compte avant de réaliser les travaux, c’est ainsi qu’il pourra être décidé :

  • De faire retirer l’amiante avant de faire réaliser les travaux de rénovation,
  • D’adapter et modifier les travaux à réaliser pour ne pas impacter le matériau ou produit amianté identifié préalablement.

Toute intervention sur des matériaux ou produits contenant de l’amiante doit être réalisée par des intervenants formés* qui appliquent des modes opératoires spécifiques permettant de limiter l’émission et de garantir l’absence de pollution par des fibres d’amiante.

* formation à la prévention des risques d’exposition à l’amiante (SS4)

Le danger de l’amiante, quels sont les travaux à risque ?

Considérant la présence d’amiante dans plus de 3000 matériaux ou produits, la réalisation de travaux d’entretien ou de rénovation présente un risque d’exposition à l’amiante dès que le bâtiment concerné a été construit avant janvier 1997 (date à partir de laquelle l’amiante a été interdit).
C’est pour assurer une meilleure prévention du risque que le code du travail à rendu le repérage amiante avant travaux obligatoire.

Représentant plus de 90% de l’amiante mis en œuvre dans le bâtiment,

les produits en amiante-ciment sont présents dans tous les types de constructions, on les retrouve sous différentes formes :

  • Plaques planes (murs et plafonds),
  • Conduits d’évacuation des eaux ou des fumées,
  • Panneaux de toiture.

L’amiante est également présent dans de nombreux matériaux ou produits, on le retrouve régulièrement dans différents types de construction (quelques exemples ci-dessous) :

L’amiante dans l’habitation individuelle ou collective :

  • Mastic de vitrage,
  • Dalles de sol et colle des dalles de sol,
  • Peinture murale,
  • Enduits sur les murs,
  • Bardage extérieur en amiante-ciment,
  • Toiture en plaques d’amiante-ciment

L’amiante dans l’industrie :

  • Joint de bride sur des conduits de fluide,
  • Protection thermique,
  • Isolant,
  • Joint de conduit de ventilation.

L’amiante dans les autres locaux (école, commerce, établissements recevant du public, IGH) :

  • Panneaux de façade,
  • Joint d’étanchéité des menuiseries (Compriband),
  • Colle des isolants mural,
  • Panneaux de faux plafond,
  • Plâtre amianté sur les murs, plafond ou poteaux,
  • Conduit de ventilation,
  • Revêtement bitumineux des toitures terrasse,
  • Bardage extérieur ou enduit mural sur les façades.

Vous souhaitez faire réaliser un diagnostic amiante avant travaux, les entreprises du réseau DEMOLDIAG sont à votre disposition pour étudier et intervenir sur tous types de missions de repérage amiante.


Mastic de vitrage contenant de l’amiante | Vidéothèque


Publié le : 10 Mai 2023

Retour aux actualités