Amiante et HAP sur enrobés routiers

REPÉRAGE AMIANTE ET HAP
DANS LES ENROBÉS BITUMINEUX

La composition des enrobés routiers peut exposer les travailleurs opérant dans ce type d’environnement, lors de réfections de chaussées par exemple, à l’inhalation de substances cancérogènes telles que les fibres d’amiante ou les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

Depuis la circulaire du 15 mai 2013 émise par le ministère l’écologie, les donneurs d’ordre de chantiers de travaux ou de démolition impactant des enrobés bitumineux routiers sont obligés de programmer, préalablement au début des opérations, la réalisation d’un repérage amiante et HAP des enrobés routiers.

Réalisé par un professionnel habilité à procéder à ce type de repérage, le repérage amiante et HAP des enrobés routiers se déroule en plusieurs phases stratégiques pour déterminer avec précision l’étendue et la teneur des risques présents.

  • Étude historique de la zone de déroulement du futur chantier
  • repérage visuel
  • carottage des couches bitumineuses afin de procéder à leur analyse en laboratoire…

Traduction de la situation au sein d’un rapport complet incluant toutes les directives nécessaires pour protéger les travailleurs comme l’environnement, le repérage amiante et HAP dans les enrobés routiers avant travaux ou avant démolition permet même d’établir les bases du futur plan de gestion des déchets.

Depuis plus de vingt ans, WEGROUP est un acteur incontournable dans le repérage amiante et HAP dans les enrobés routiers.

OBJECTIF DU REPÉRAGE AMIANTE ET HAP1

Évaluation des risques d’exposition des travailleurs à l’amiante et aux HAP dans le cadre d’une campagne de travaux sur des voiries constituées d’enrobés bitumineux.

DÉROULEMENT D’UN REPÉRAGE AMIANTE ET HAP DANS LES ENROBÉS BITUMINEUX

1

Phase préparatoire

  • Définition du périmètre de repérage en fonction du programme de travaux.
  • Prise de connaissance de la documentation technique disponible.
  • Visite de reconnaissance pour la mise en place d’un plan d’intervention et de prévention des risques (accès, contraintes du site, accompagnateur, risques identifiés).
  • Demande des DICT.
  • Élaboration d’un planning d’intervention et d’une stratégie d’échantillonnage.

2

Repérage sur site accrédité par le Cofrac.

  • Mise en place du balisage de circulation.
  • Inspection visuelle du périmètre de repérage par l’opérateur.
  • Réalisation de la cartographie et du croquis du site d’intervention.
  • Recherche des couches similaires.
  • Prélèvements d’échantillons par carottage avec respect du mode opératoire : port d’EPI (combinaison, masque respiratoire, sur-chaussure, gants, lunettes, etc.), humidification, aspiration, conditionnement du prélèvement par double ensachage, nettoyage des outils, gestion et élimination des déchets.
  • Rebouchage des trous de carottage à l’enrobé à froid.
  • Enregistrement des prélèvements dans le logiciel métier avec coordonnées GPS.
  • Retrait du balisage de circulation.
  • Envoi des échantillons à un laboratoire d’analyse accrédité par le Cofrac.

3

Restitution et rédaction du rapport de repérage

  • Vérification de la cohérence des résultats d’analyse des prélèvements.
  • Validation des couches similaires.
  • Rédaction du rapport avec localisation, caractérisation et quantification de l’amiante et des HAP.
  • Précision sur les limites de la mission et les zones non contrôlées.
  • Réunion de restitution avec le donneur d’ordre et les entreprises.

Lexique

1 HAP : hydrocarbure aromatique polycyclique

Renseignement ou demande de devis

Pour toute information, contactez dès maintenant notre service commercial

    Nom *

    Prénom *

    Email *

    Téléphone *

    Société

    Ville*

    Votre message




    * champs obligatoires


    En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de contact et de la relation commerciale qui peut en découler.